Get Adobe Flash player

3 nouveaux Grands Maitres ...

Nous sommes parties de Gignez vers 7h50 pour faire un petit échauffement jusqu'à Anglefort, le soleil est présent la température est correcte (18°), la première montée se fait tranquillement, j' ai mis d'entrée le 34x23 pour m'économiser, nous sommes montés tous les 3 ensembles, mes 2 collègues m'ont attendus au croisement de la montée de Culoz, j'avais quelque mètre de retard sur eux malgré mes 2500 Km d'entrainement. Arrivée  au sommet, nous admirons le panorama sur le Mont-Blanc et prenons quelques photos. Ensuite nous entamons la 1ère descente vers Artemare en passant par Lochieu pour éviter le passage des 22%, Jojo crève sur le plat à l'entrée de Lochieu heureusement que cela ne sait pas produit dans la descente (trou au niveau de la valve !!), changement de la chambre à air et nous repartons vers Artemare.

 

Il est 10h45 lorsque nous entamons la 2ème montée par les 19%, pour ma part les 1.5Km ont étaient très difficile. Nous effectuons la 2ème descente vers Champagne, au pointage au bar du village nous prenons un café vers 13h30, après cette petite pause nous nous dirigeons vers Lochieu ou je remplis un bidon car il commence à faire chaud.

 

Mes 2 collègues sont partis devant, ils montent à leur train, je n'ai pas essayé de les suivre. J'aborde la dernière partie de la face ouest à découvert, le soleil 'tape dure', heureusement dans la dernière pente il y a un petit vent qui donne une sensation de fraîcheur, cela atténue la difficulté. Ouf !!! La 3ème est terminée, la dernière va être dure, je commence à avoir des crampes. Descente sur Culoz, au passage dans les rochers, je ressens une chaleur étouffante. Arrivée à Culoz nous pointons à la maison de la presse et nous faisons le plein des bidons à la fontaine au centre de Culoz. La chaleur est présente et le soleil est toujours présent, il faudra supporter la chaleur jusqu'à la sortie des rochers.

Il est environs 16h15 lorsque nous attaquons la dernière montée. A la sortie de Culoz, dans les vignes, je ressens des douleurs au ventre du à la chaleur (35°), j'essaie de boire un peu, Eric est devant moi, il a chaud également, alors que Jojo s'envole sans difficulté, il adore la chaleur. La sortie des rochers est un soulagement pour moi, car j'ai faillis abandonner. La route moins pentue jusqu'au croisement de la route d'Anglefort me permet de me redonner du courage pour affronter le passage des 14%. A la sortie de la forêt, après le passage canadien, avant d'atteindre le virage à 3 Km du sommet je suis bloqué par des crampes aux 2 jambes, les derniers kilomètres ont  été terribles. Arrivé au sommet nous prenons une photo devant le panneau du col du Grand Colombier pour immortaliser le moment. Nous descendons à l'auberge du Gd Colombier pour effectuer le dernier pointage et boire un verre pour arroser l'exploit !!!

Descente jusqu'au panneau d'Anglefort, arrêt au parking en face du croisement.

Laurent TOCZÉ.

Club de Chatillon en Michaille  - Août 2008